La Prière avec les sandales aux pieds et l'ordre du Prophète (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) de le faire

"Il priait parfois pieds nus et parfois ses sandales aux pieds." (Abou Dawoud et Ibn Madjah. C'est un hadith rapporté par de nombreux rapporteurs comme l'a mentionné At-Tahawi.)

Il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) l'a permis à sa communauté en disant : "Quand l'un de vous prie, qu'il laisse ses sandales, ou bien qu'il les enlève et les mette entre ses pieds, afin qu'il ne nuise pas aux autres." (Abou Dawoud, Al-Bazzar dans Az-Zawa'id (53). Il a été authentifié par Al-Hakim et Adh-Dhahabi l'a approuvé.)

Il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) a insisté auprès de ses Compagnons pour qu'ils accomplissent parfois la Prière avec leurs sandales, en disant : "Différenciez-vous des juifs, car eux ne prient pas avec leurs sandales, ni avec leurs Khifaf(2)." (Abou Dawoud, Al Bazzar dans Az-Zawa'id (53). Il a été authentifié par Al-Hakim et Adh-Dhahabi l'a approuvé.)

(2) Khouff, pluriel Khifaf : Une sorte de chaussettes en cuir qui remonte jusqu'aux chevilles.

Il est aussi arrivé qu'il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) les enlève pendant la Prière et qu'il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) continue à prier, comme l'a rapporté Abou Sa3id Al-Khoudri : "Un jour, alors que le Messager d'ALLAH (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) dirigeait la Prière, il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) a enlevé ses sandales et les a placées à sa gauche. Quand les gens ont vu cela, ils ont aussi enlevé leurs sandales. Lorsqu'il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) eut fini sa Prière, le Prophète (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) leur dit : "Qu'avez-vous à enlever vos sandales ?" Ils dirent : "Nous t'avons vu enlever tes sandales, donc nous avons enlevé les nôtres." Il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) dit : "En vérité, Djibril (A3leyhi As Salam) est venu à moi et m'a informé qu'il y avait une saleté - ou il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) a dit : quelque chose de nuisible - (dans une autre narration : une impureté) sur mes sandales, donc je les ai enlevées. Quand l'un d'entre vous entre à la mosquée, qu'il regarde ses sandales : s'il y voit une saleté - ou il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) a dit : quelque chose de nuisible - (dans une autre narration : un risidu) qu'il les essuie et prie avec "." (Abou Dawoud, Ibn Khouzaymah, Al-Hakim l'a authentifié et Adh-Dhahabi ainsi qu'An-Nawawi l'ont approuvé. Référencé dans Al-Irwa' (284).)

"Lorsqu'il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) les enlevait, il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) les posait sur sa gauche " (Abou Dawoud, An-Nasa'i et Ibn Khouzaymah (1/110/2) avec une chaîne authentique.)

Et il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) disait : "Quand l'un d'entre vous prie, qu'il ne mette pas ses sandales sur sa droite, ni sur sa gauche, afin qu'elles ne soient pas à la droite de quelqu'un, sauf s'il n'y a personne sur sa gauche, qu'il les place donc entre ses pieds." (Abou Dawoud, Ibn Khouzaymah, Al-Hakim l'a authentifié. Adh-Dhahabi ainsi qu'An-Nawawi l'ont approuvé.)

Retour