L'abrogation de l'obligation de réciter [Al-Fatihah] en même temps que l'imam dans les Prières à haute voix

Le Prophète (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) a [dans un premier temps] autorisé aux gens qui priaient derrière l'imam de la réciter dans les Prières à voix haute, car "une fois, alors qu'il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) dirigeait la Prière du Fadjr et récitait le Coran, la récitation lui devint pénible.

Lorsqu'il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) eut terminé la Prière, il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) demanda : " Il me semble que vous récitez derrière l'imam." Nous dîmes : "Oui, rapidement, ô Messager d'ALLAH (SalALLAH A3leyhi wa SALAM)." Il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) dit : "Ne le faites pas sauf pour réciter Al-Fatihah car la Prière de celui qui ne la récite pas n'est pas valable." (Al Boukhari dans Djuz oul-Qira'ati Khalf al-Imam, Abou Dawoud et Ahmad. At-Tirmidhi et At-Tabarani l'ont qualifié de Hassan.)

[Abou Hourayra (Radia ALLAH 3Anhoe) dit :] "Les gens ont cessé de réciter en même temps que le Prophète (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) dans les récitations à voix haute - lorsqu'ils ont entendu cet ordre du Prophète (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) - [et ils récitaient dans leur coeur (pour eux-mêmes) sans élever la voix, lorsque l'imam récitait a voix basse.] (Malik, Al-Houmaydi, Al-Boukhari dans Djou'z oul-Qira'ati khalf al-Imam. Abou Dawoud et Ahmad. Al-Mouhamili (6/139/1). At-Tirmidhi l'a qualifié de Hassan. Abou Hatim Ar-Razi, Ibn Hibban et Ibnoul Qayyim l'ont authentifié.)

Et il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) a dit que d'écouter la récitation de l'imam fait partie de la perfection de la conformité des gestes du prieur à ceux de l'imam en disant : "L'imam a été désigné pour être suivi, lorsqu'il dit : "ALLAHOU ÉKBAR", dites "ALLAHOU ÉKBAR" et lorsqu'il récite, écoutez-le." (Ibn Abi Chaybah (1/97/1), Abou Dawoud, Mouslim, Abou 3Ouwanah, Ar-Rouwiyani dans son Mousnad (24/119,1). Référencé dans Al-Irwa' (332 et 394).)

Il (SalALLAH A3leyhi wa SALAM) a dit aussi que le fait d'écouter la récitation dispense le prieur de réciter derrière lui (c'est-à-dire l'imam) : "Celui qui prie derrière, la récitation [de l'imam] lui suffit." (Ibn Abi Chaybah (1/97/1), Ad-Daraqoutni, Ibn Madjah, At-Tahawi, Ahmad, selon de nombreuses voies (Tourouq), certaines interrompues et d'autres remontant jusqu'au Prophète (SALALLAH A3leyhi wa SALAM). Cheikh ou-Islam Ibn Taymiyyah a confirmé l'authenticité de ce hadith comme c'est rapporté dans Al-Fourou3 d'Ibn 3abdIL HADI (Q48/2). Certaines voies ont été authentifiées par Al-Bousiri. J'ai vérifié toutes ces voies en détail dans la version originale de ce livre et dans Al-Irwa' (500).)

Ceci concerne les prières à voix haute.

Retour